Définition du métier
de Delivery Manager

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Back to top

Jean et Sarah nous partagent leur expérience de Delivery Manager chez M|P, entre définition du poste et qualités requises pour exercer ce métier. Un Delivery Manager, qu’est-ce que c’est et quelles sont ses missions ? Réponses ci-dessous !

Qu'est-ce qu'un Delivery Manager ?

M|P : Bonjour Sarah, bonjour Jean, pouvez-vous nous dire qu’est-ce qu’un Delivery Manager, et comment définiriez-vous le métier ?

 Sarah : Le Delivery Manager, il a deux casquettes : avant tout une mission opérationnelle, qui se déroule chez un client, mais aussi la partie Management, avec la gestion d’une équipe de consultants. Jean : Concrètement, le Delivery Manager, ces activités vont s’articuler autour de trois axes :
  • La partie Performance du Delivery, pour garantir la satisfaction du client. En tant que Delivery Manager, on est garant de notre delivery et du delivery de nos équipes. Ça peut être pour un ou plusieurs clients, sur un ou plusieurs périmètres.
  • Ensuite, il y a l’axe un peu plus business. Moi, j’appelle ça « occuper le terrain ». L’idée, c’est de développer une relation client, de développer un réseau durable avec le client.
  • Et enfin il y a l’axe un peu plus « Management d’équipe » à proprement parler. Dans le management d’équipe, on va retrouver de l’identification des talents, du développement des compétences, et on fait également le lien entre les équipes opérationnelles et l’agence.

Caractéristiques du poste : Du PMO opérationnel et du Team Lead

M|P : Quelles Soft-skills faut-il pour être un bon Delivery Manager ?

Sarah : Je dirais avant tout une bonne communication, être à l’écoute surtout, et du leadership. Jean : Avoir une bonne communication, ce qui passe par une écoute active, mais également un bon relationnel bien sûr, et être engagé.

M|P : Quand on est Delivery Manager, on fait donc plutôt du Management ou de l’Opérationnel ?

Sarah : Il faut avoir une bonne capacité de coordination pour pouvoir gérer les deux en parallèle, et pouvoir switcher d’un sujet à l’autre assez rapidement. Il faut donc une bonne structure et une bonne organisation. Jean : C’est un équilibre à trouver. Il y a certaines phases, typiquement quand on est dans des périodes d’entretien annuel, où l’aspect management va prendre une plus grosse part de notre temps. D’autres fois, ce sera un peu plus axé opérationnel. Mais l’idée, c’est qu’il n’y en ait pas un qui prenne le pas sur l’autre trop longtemps.

M|P : En tant que Delivery Manager, comment gardez-vous votre équipe motivée ?

Sarah : J’essaie de toujours garder un lien avec mes consultants, de les voir assez régulièrement, de faire des points avec eux, mais aussi d’avoir une réunion d’équipe hebdo, pour qu’ils gardent un lien entre eux et les faire travailler ensemble sur des sujets lorsque cela est possible. Jean : On a mis en place ce qu’on appelle des « chantiers transverses », qui permettent aux équipes de s’impliquer sur d’autres sujets que leurs sujets opérationnels habituels. Cela leur permet d’avoir des interfaces avec d’autres personnes de l’équipe qui ne sont pas sur le même sujet opérationnel, ce qui leur permet également de développer leur réseau.

M|P : Qu’aimez-vous le plus dans votre travail de Delivery Manager ?

Sarah : L’encadrement des équipes. Pouvoir être proche des consultants et pouvoir développer leurs compétences, pour moi, c’est très important. Et le fait aussi de switcher toujours d’un sujet à l’autre, j’aime bien cette partie-là. Jean : La diversité des missions que j’ai pu avoir. Ce que j’apprécie également, c’est de sentir que l’on a vraiment une réelle plus-value auprès du client, on leur apporte vraiment un support qui est appréciable et apprécié par les clients.

M|P : Et sinon, à part travailler en tant que Delivery Manager, que faites-vous d’autre ? 🙂

Sarah : J’aime beaucoup le sport, je fais pas mal de sport, ceux qui me connaissent le savent ! Et j’adore aussi la pâtisserie et passer de bons moments avec mes amis. Jean : A part travailler, je m’occupe de ma fille qui a un an et demi et qui commence à marcher, donc ça me prend beaucoup, beaucoup de temps pour la rattraper !

M|P : Merci à tous les deux pour ce partage d’expérience

 
Sarah Colin

Sarah Colin

Delivery Manager
@ MI-GSO | PCUBED France

Jean Santiago

Jean Santiago

Delivery Manager
@ MI-GSO | PCUBED France

Dog reading a book
Restez au top

Abonnez-vous à notre Newsletter

Un résumé mensuel (en anglais) de nos meilleurs articles sur tout ce qui concerne la gestion de projet.

Abonnez-vous à notre newsletter!

Our website is not supported on this browser

The browser you are using (Internet Explorer) cannot display our content. 
Please come back on a more recent browser to have the best experience possible