Les compétences et qualités du Delivery Manager

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Back to top

Après Jean et Sarah qui nous expliquent qu’est-ce qu’un Delivery Manager chez M|P et Charline et Vincent qui nous détaillent le rôle et missions du Delivery Manager, découvrez les compétences et qualités attendues d’un bon Delivery Manager selon Fanny et Clément.

Les compétences d’un Delivery Manager

Bonjour Fanny, bonjour Clément, pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste le métier de Delivery Manager, et ce que cela implique en termes de compétences au quotidien ?

Fanny : Le Delivery Manager il a une double casquette. Il est à la fois en opération chez le client sur des missions de gestion de projet, et il a la casquette d’encadrement managérial de ses équipes de consultants.

Clément : Concrètement, le Delivery Manager chez MI-GSO | PCUBED, il est vraiment le pilier de l’organisation du management d’équipe. Il est donc au milieu d’un triangle où l’on a : le Business Manager qui est basé en agence et qui va donner tous les objectifs société, le client qui est sur site et qui est notre responsable contractuel, et notre équipe de consultants, qui va produire tous les livrables. Et vraiment, le Delivery Manager a le rôle d’être autour de toute cette organisation, pour pouvoir faire le liant entre les objectifs société, le développement des consultants et également les exigences du client.

Quels soft-skills faut-il pour être un bon Delivery Manager ?

Clément : Les premiers qui me viennent à l’esprit sont : la disponibilité, la réactivité, la communication et évidemment l’esprit d’équipe, qui est le cœur de notre métier dans le cadre du management d’équipe. Et tout cela, saupoudré de bienveillance !

Fanny : C’est l’écoute, être à l’écoute de ses clients, de ses équipes. Et réussir à challenger ses équipes et ses clients pour les faire avancer, faire avancer tout le monde dans la même direction et réussir à atteindre les objectifs que l’on se fixe tout au long de l’année.

Les qualités requises pour être Delivery Manager

En tant que Delivery Manager, comment gérez-vous à la fois la partie missions opérationnelles et le côté management d’équipe ?

Clément : C’est un équilibre qui est toujours un peu compliqué à avoir. Ce que j’essaie vraiment de mettre en place, c’est d’avoir une bonne relation avec le client et de lui faire comprendre que l’on a aussi des responsabilités de management d’équipe, pour réussir à avoir un équilibre et donner vraiment de la visibilité à toutes les parties prenantes avec lesquelles on travaille.

Fanny : C’est une question d’organisation. A la fois d’organisation et de capacité à s’adapter. On se fixe des priorités qui évoluent toujours, et il faut être capable de s’adapter en fonction des pics de charge qu’il peut y avoir, et surtout bien communiquer sur tout ce qu’il y a à faire.

M|P : Quand on est Delivery Manager, comment fait-on pour garder ses équipes motivées ?

Clément : Ce qui est important, c’est de réussir à donner de la projection aux consultants, de pouvoir leur donner un élan, un cap. Mais aussi de réussir à leur faire découvrir des compétences qu’ils ne connaissent pas forcément, et de tirer parti de cela pour les projeter en leur donnant un cap lorsqu’il y a des virages qui sont importants, en les accompagnant et les cadrant. L’important, c’est donc vraiment de leur tracer la route, mais qu’ils soient aussi responsables et moteurs sur le fait de réaliser tout ce chemin.

Fanny : On organise des instances sur la partie opérationnelle, qui leur permettent de partager leurs compétences et leurs succès en mission avec les autres équipes, afin que chacun puisse les reproduire dans différents contextes. Et on a aussi la partie un peu plus fun forcément, où l’on organise des événements, des ateliers soft-skills, ou encore des ateliers de sophrologie.

Qu’appréciez-vous le plus dans le métier de Delivery Manager ?

Fanny : Ce que je préfère dans mon métier, c’est que je n’ai pas de journée type et que je suis polyvalente. Je travaille sur plein de sujets différents, plein d’activités différentes, donc je ne m’ennuie jamais. Les journées ne se ressemblent pas, les semaines et les mois non plus. Et je suis en interface avec plein de personnes différentes qui ont des rôles différents, et cela me force à m’adapter aussi à ces différents interlocuteurs, et c’est forcément enrichissant.

Clément : C’est vraiment toutes les interactions que je peux avoir avec mon équipe, et vraiment ce que j’aime dans le métier de Delivery Manager, comme je l’ai dit tout à l’heure, c’est de réussir à déceler les choses que les consultants n’ont pas encore vu pour dire “mais regarde ça vraiment, tu as vraiment cette vraie qualité, il faudrait que tu t’appuies dessus”, pour finalement leur faire découvrir une voie qu’ils n’avaient pas forcément trouvée.

Et sinon, à part travailler en tant que Delivery Manager, que faites-vous d’autre ?

Fanny : J’aimerais beaucoup faire du sport, mais je ne prends pas le temps de le faire, donc je fais des voyages ! 🙂

Clément : Je fais du sport, que ce soit du fitness, de la course et aussi du foot. Et pour renforcer évidemment l’esprit d’équipe chez mon client, entre consultants MI-GSO | PCUBED, on fait notre foot hebdomadaire !

M|P : Merci à tous les deux pour votre témoignage !

fannymaurel1

Fanny Maurel

Delivery Manager
@ MI-GSO | PCUBED France

clementmercery

Clément Mercery

Delivery Manager
@ MI-GSO | PCUBED France

Dog reading a book
Restez au top

Abonnez-vous à notre Newsletter

Un résumé mensuel (en anglais) de nos meilleurs articles sur tout ce qui concerne la gestion de projet.

Abonnez-vous à notre newsletter!

Our website is not supported on this browser

The browser you are using (Internet Explorer) cannot display our content. 
Please come back on a more recent browser to have the best experience possible