Management de projet : notre guide complet

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Back to top

Le management de projet est la méthode utilisée pour garantir qu’un projet apporte des résultats concrets à une organisation d’une part, et qu’il est en accord avec la stratégie de cette organisation d’autre part. Découvrez la puissance d’un management de projet efficace et comment celui-ci peut améliorer les résultats de votre entreprise.

Table de matières

Qu'est-ce que le management de projet ?

Le management de projet (l’abréviation PM pour project management est souvent utilisée) est l’ensemble des processus utilisés pour gérer des projets tout au long de leur cycle de vie, de la phase de lancement à la phase de clôture. Tout projet doit avoir un début et une fin déterminés. C’est ce qui le différencie des activités quotidiennes. Généralement piloté par un chef de projet, un projet est mis en œuvre par une équipe qualifiée. L’équipe projet applique des connaissances et des méthodes précises et utilise des outils adaptés pour atteindre les résultats souhaités.

Le management de projet (PM) est l’ensemble des processus utilisés pour gérer des projets tout au long de leur cycle de vie, de la phase de lancement à la phase de clôture.

Tout projet vise à résoudre un problème spécifique ou à mettre en place une solution. C’est ce qui distingue un projet des activités opérationnelles. Cela peut être la mise en place d’un nouveau système d’information, la construction ou la réorganisation de nouveaux bureaux ou le développement d’un nouveau produit ou service.

Chaque initiative est unique. Le chef de projet doit donc commencer par clarifier à la fois le business case (ou étude d’opportunité) ainsi que le périmètre du projet. Il peut éclaircir ces sujets avec les parties prenantes du projet, c’est-à-dire les personnes susceptibles d’affecter le projet ou d’être affectées par celui-ci.

Les parties prenantes de votre projet doivent être impliquées dès le lancement du projet car elles sont des partenaires clés pour définir les exigences du projet de façon détaillée et identifier les risques le plus tôt possible. De cette façon, le périmètre du projet peut être ajusté avant le lancement du projet en cohérence avec les contraintes identifiées. Le management de projet peut contribuer à garantir le succès d’un projet de différentes manières, celle-ci en est un exemple.

Qu’en est-il si une entreprise mène plusieurs projets simultanément ? Mettre en place un PMO (Project Management Office) au sein de son organisation ou faire appel à une société de conseil en management de projet peut être bénéfique. Engager une société de conseil permet d’obtenir une expertise en management de projet et des bonnes pratiques qui n’étaient pas forcément disponibles en interne.

Que faut-il pour devenir chef de projet ? En savoir plus avec notre article en anglais: Top Skills for Project Managers.

Pourquoi le management de projet ?

Le management de projet ne se limite pas à réaliser un projet dans les temps ; il s’agit d’accorder les parties prenantes sur les outils et les processus adéquats pour atteindre les objectifs du projet. Cela nécessite du leadership, des compétences en communication et de l’esprit critique. On peut suivre différentes méthodologies : agile, Scrum, en cascade, hybride etc. Choisir la bonne méthodologie ou la bonne combinaison de méthodologies requiert de la réflexion et de l’analyse.

Selon le rapport Pulse of the Profession 2018, « seulement 58 % des organisations comprennent totalement la valeur du management de projet ». Cependant, en considérant les statistiques ci-dessous, la valeur d’un management de projet solide dans le succès d’un projet semble claire (Project Management Institute, 2018).

statistiques sur le besoin de gestion de projet

Les entreprises prennent de plus en plus conscience de la valeur du management de projet. D’après le rapport Pulse of the Profession 2020, « plus des deux tiers (69 %) des professionnels du management de projet estiment que leurs dirigeants accordent une grande importance au management de projet, et près de la moitié (46 %) des organisations instaurent en priorité une culture qui valorise le management de projet » (PMI, 2020).

Quand les bonnes personnes, les bons outils et les bons processus sont réunis et convergent vers des objectifs communs, les entreprises réussissent bien au-delà du succès d’un projet donné. Une des façons de s’assurer que les pratiques de gestion de projet sont solides consiste à toujours suivre les étapes du cycle de vie d’un projet dans sa gestion, soit les cinq phases du management de projet.

Pour aller plus loin : pour les candidats qui préparent la certification PMP®, le PMI appelle ces phases du management du projet des « groupes de processus ».

Quelles sont les 5 phases du management de projet ?

une liste des 5 phases de la gestion de projet

Le management de projet comporte cinq phases : le lancement, la planification, l’exécution, le suivi et le contrôle et enfin la clôture. Ces différentes phases constituent le cycle de vie du management de projet et doivent être suivies pour garantir l’atteinte des objectifs du projet, le respect du budget et la création de valeur pour l’organisation.

De nombreux organismes professionnels élaborent des normes et des méthodologies de management de projet et la plupart d’entre eux proposent aussi des cours de préparation à leurs certifications comme le PMI, l’APM, PRINCE2 etc. Les conventions d’appellation pour désigner les cinq phases clés du management de projet peuvent varier légèrement d’un organisme à l’autre. Cependant, ces phases sont similaires et aboutissent au même résultat : suivre le projet de son lancement à sa clôture tout en planifiant les activités et en contrôlant l’avancement.

Il convient de noter qu’en suivant la méthode agile, ces cinq phases ne sont pas linéaires. La méthode agile est une approche itérative avec laquelle le résultat final est atteint plus tôt qu’avec une méthode traditionnelle et peut ensuite être étendu ou amélioré lors de chaque sprint. Néanmoins, il est important de comprendre les fondamentaux du cycle de vie d’un projet. Qu’importe la méthode de gestion de projet utilisée, en cascade ou agile, un projet doit avoir un début et une fin déterminés, ce qui nécessite une planification et un contrôle de l’avancement rigoureux tout au long du projet.

1. Lancement du projet

La première phase d’un projet est la phase de lancement. C’est là qu’une organisation identifie le besoin auquel répondra le projet et rédige un business case pour ce projet. Cela inclut une analyse de la situation et une étude de faisabilité qui justifie l’intérêt du projet. L’organisation doit aussi prendre en compte les besoins des parties prenantes et les conséquences du projet sur ces dernières.

La phase de lancement aboutit à la rédaction d’une charte de projet qui définit les objectifs, répertorie les acteurs concernés et justifie l’intérêt du projet.

2. Planification du projet

Une fois qu’un projet est approuvé, la phase de planification démarre. Planifier permet d’établir la feuille de route du projet. Cela comprend le travail à réaliser, les ressources qui effectueront ce travail et le budget prévu pour le projet.

Le Project Management Body of Knowledge (PMBoK) du PMI regroupe dix domaines de connaissances à mobiliser lors de la planification d’un projet :

  • l’intégration du projet, la gestion du périmètre,
  • la gestion des délais,
  • la gestion des coûts,
  • la gestion de la qualité,
  • la gestion des ressources humaines,
  • la gestion de la communication,
  • la gestion des risques,
  • la gestion des achats, et
  • la gestion des parties prenantes.

 

Pour aller plus loin : pour les candidats qui préparent la certification PMP®, la septième et dernière version du PMBOK identifie la planification comme un des huit domaines de performance projet parmi lesquels : la gestion des parties prenantes, de l’équipe projet, de l’approche de développement, des travaux du projet, de la mesure, de la livraison et de l’incertitude. Les dix domaines de connaissances de la sixième édition du PMBOK ne sont plus d’actualité dans la septième édition, on parle désormais de huit domaines de performance.

Pour la gestion du périmètre, l’énoncé des travaux et les tâches à réaliser sont définis dans un organigramme des tâches ou Work Breakdown Structure (WBS). Les ressources sont identifiées avec leurs rôles et responsabilités dans la structure organisationnelle du projet ou Resource Breakdown Structure (RBS), elles peuvent aussi apparaître dans le plan de communication. Les coûts sont présentés dans la structure de répartition des coûts ou Cost Breakdown Structure (CBS) et le budget de référence est établi en conséquence. Afin d’éviter les problèmes tout au long du projet, la gestion des risques fait également partie intégrante de la phase de planification.

Comme vous pouvez le constater, la plupart des activités principales du management de projet a lieu lors de la phase de planification. Par conséquent, il est important de noter que lorsqu’on évoque le plan de management de projet, on ne parle ni du planning du projet ni du plan de projet.

hands maneuvering a Rubik's cube
Photo par Olav Ahrens Røtne sur Unsplash

3. Exécution du projet

L’exécution d’un projet est la phase durant laquelle l’équipe projet met en œuvre et mène à bien ce qui a été défini lors de la planification. C’est là que les travaux sont réalisés et cela requiert de la supervision et de la coordination de la part du ou des chefs de projet. En s’appuyant sur un cadre de gestion de projet, le chef de projet :

  • priorise les tâches et suit les délais,
  • gère le budget global,
  • tient l’équipe projet et les parties prenantes informées,
  • communique avec les acteurs du projet,
  • traite et résout les problèmes, et
  • assure l’utilisation efficace des outils de gestion de projet.

4. Suivi et contrôle du projet

Suivre et contrôler un projet consiste à vérifier l’état d’avancement et la performance du projet pour garantir le bon achèvement de chaque activité, dans les délais impartis et en respectant le budget.

Une fois que le projet est en marche, le chef de projet est responsable de l’estimation de la date de fin du projet, du respect du budget et de la mise à jour de l’état d’avancement du projet. Savoir ce qui se passe exactement dans le projet permet aux parties prenantes de prendre des décisions préventives pour rectifier toute tâche qui prend du retard ou éviter tout risque identifié.

Beaucoup d’outils variés et de logiciels de gestion peuvent rendre ce processus plus facile et plus efficace. Le défi consiste à intégrer les différents outils et à en extraire des données de qualité pour prendre des décisions informées. Un tableau de bord digital est un excellent outil pour aider une équipe projet à passer d’un fonctionnement réactif à un fonctionnement préventif.

5. Clôture du projet

La phase de clôture démarre quand le projet est sur le point de s’achever. L’équipe projet et les parties prenantes passent alors le projet en revue pour s’assurer que les objectifs définis ont été atteints et que le projet remplit bien les critères de succès établis.

La clôture du projet doit également comprendre un retour d’expérience dans lequel l’équipe identifie ce qui s’est bien passé, les difficultés rencontrées et les enseignements qu’elle en retire. C’est une phase importante pour identifier des axes d’amélioration.

Les questions essentielles à poser lors du passage en revue d’un projet sont les suivantes :

  • A-t-on atteint les objectifs du projet ?
  • Quels sont les bénéfices et les résultats du projet ?
  • Quelles furent les difficultés rencontrées ?
  • Quels processus auraient pu être améliorés ? Que pourrait-on faire différemment la prochaine fois ?
two women talking in front of a window
Photo par Christina@wocintechchat.com sur Unsplash

À quoi ressemble l’avenir du management de projet ?

Les organisations se développant au niveau mondial et le travail à distance devenant la norme, le management de projet évolue rapidement. En réalité, un chef de projet peut ne jamais rencontrer les membres de son équipe en personne car les progrès de la technologie permettent une connectivité permanente entre les membres de l’équipe.

Ces avancées technologiques rendent les compétences digitales indispensables. De l’analyse de données numériques à la recherche d’information à la collaboration avec des collègues dans le monde entier, l’aptitude à utiliser la technologie au bénéfice du projet est impérative.  Se tenir au courant de la façon dont la technologie peut améliorer les résultats d’un projet est un aspect important du développement professionnel d’un chef de projet.

Les métiers du management de projet devraient se développer dans les prochaines années. Le PMI indique que d’ici 2027, le secteur aura besoin de près de 88 millions de professionnels dans les fonctions du management de projet.

Les chefs de projet et les compétences digitales sont de plus en plus demandés. Qu’ils soient chefs de projet cherchant à développer leurs compétences ou jeunes professionnels désirant débuter leur carrière dans ce domaine, les opportunités sont nombreuses pour les professionnels souhaitant faire passer leur carrière au niveau supérieur.

Envoyer ma candidature
Prêt à rejoindre nos équipes ?

Un super poste résulte aussi d’un super environnement de travail : la culture d’entreprise, les équipes, leur énergie…
Alors dites-nous en plus sur vous : qui vous êtes, votre projet, vos ambitions,
et trouvons ensemble l’opportunité qui correspondra le mieux à votre profil.

    Je voudrais travailler dans le(s) pays suivant(s)* :
    Informations Personnelles :
    OR Partager mon profil LinkedIn

    Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), les données renseignées sont traitées pour la gestion du recrutement et son amélioration. Pour en savoir plus, consultez la politique de protection des données personnelles de MI-GSO | PCUBED.

    *required
    Merci pour votre candidature, !