Qu'est-ce que la Gestion des Risques Projet ?

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook

Back to top

Le monde dans lequel nous vivons est incontestablement rempli de risques. Savez-vous quelle est la part de population concernée par le risque incendie de forêt, combien sont exposés au risque de rupture de barrage, ou combien croise-t-on de camions transportant des matières dangereuses quotidiennement ? Bien que nous côtoyions des dangers chaque jour, le management des risques permet de mettre en place des mesures pour éviter des catastrophes la plupart du temps.
Nous pourrions vous parler des risques naturels, ou encore des risques industriels, mais c’est un tout autre type de risques, les « risques projets » qui seront abordés dans cet article. Cet article a été rédigé par nos experts en management des risques, travaillant pour des projets industriels de grande envergure. Nous allons vous expliquer par quelles méthodes sont gérés les risques des projets.
Dans ce premier article d’une série en trois parties, nous expliquerons ce qu’est le management des risques projets ainsi que les processus essentiels, les outils et les méthodes utilisés dans le management des risques.
Nous verrons également que la gestion des opportunités est tout aussi importante et va de pair avec celle des risques. Pour simplifier la lecture, pourtant, il sera écrit « management des risques » pour « management des risques et opportunités ».

Qu’est-ce qu’un Risque et une Opportunité Projet ?

Afin de définir le management des risques projet, nous devons définir tout d’abord des risques et des opportunités d’un projet. Le risque et l’opportunité sont décrits par au moins 3 caractéristiques élémentaires : un événement, une probabilité d’occurrence et des impacts potentiels sur les objectifs du projet. La description d’un risque ou d’une opportunité doit être autoportante et peut être complétée par ses causes.

Un risque est un évènement incertain qui, s’il s’avère, a un impact négatif sur au moins un des objectifs du projet (délais, coûts, qualité, périmètre, performance).

Par exemple, un évènement de risque pourrait être : “Incapacité du fournisseur X à réaliser les études de la modification Y pour fin 2025”. Les causes de ce risque pourraient être une forte mobilisation des ressources du fournisseur pour d’autres projets et les impacts de la crise COVID-19. Les conséquences seraient un retard de la réalisation de la modification Y. Une action de réduction du risque pourrait consister à sous-traiter la réalisation des études ou encore de rechercher des ressources internes capables de réaliser les études.

Une opportunité est un évènement incertain qui, s’il s’avère, a un impact positif sur au moins un des objectifs du projet.

Par exemple, une opportunité pourrait être : “Ne pas réaliser l’activité Z”. Les causes de l’opportunité seraient alors des études de faisabilité en cours, et les conséquences seraient un gain financier à la hauteur du coût de l’activité Z. Les actions possibles qui permettraient de matérialiser cette opportunité pourraient être contourner l’activité Z, puis la prise de décision de ne pas réaliser l’activité Z (partiellement ou totalement).

Il est fréquent d’observer des confusions entre la notion d’imprévu, d’aléa, de risque, de problème et d’amélioration. Il convient de bien faire la distinction afin d’opérer un management des risques efficace. Voyez la répartition dans la Figure 1 en dessous.

un schéma identifiant les évènements comme amélioration, problème, risqué / opportunité, alea ou imprévu
Figure 1 : Les Evènements des Risques et Opportunités

Bien qu’hors du périmètre du management des risques, les imprévus ne doivent pas être sous-estimés. Ils peuvent générer des impacts importants sur les objectifs du projet (qualité, coûts, délais).

Qu'est-ce que la Gestion des Risques en Gestion de Projet ?

Selon le PMBOK® Guide, le management des risques est défini comme « le processus systématique d’identification, d’analyse et de réponse aux risques du projet ». Il est un ensemble de processus mis en œuvre par une entreprise pour protéger les objectifs du projet contre les éventuelles menaces et de tirer les bénéfices des potentielles opportunités. Il doit être aussi pris en compte dans la stratégie globale de la société mais également dans toutes les activités de l’entreprise.

Le management des risques permet notamment :

  • D’identifier les événements redoutés (menaces) ou souhaités (opportunités).
  • D’en comprendre les conséquences sur les objectifs.
  • D’œuvrer pour réduire les effets néfastes ou augmenter les effets bénéfiques.

D’ailleurs, aujourd’hui dans de nombreux secteurs, le management des risques est devenu une exigence réglementaire et des normes sont apparues (ex : ISO 31000).

Le processus de management des risques est un moyen de pilotage important pour les chefs de projet. L’identification et la caractérisation des risques permet d’avoir une vision plus éclairée de la situation du projet. Les calculs de la provision pour risques et des marges peuvent être obtenus grâce à la mise en place d’un management des risques robuste dès le lancement du projet. L’évaluation des risques est un solide outil d’aide à la décision tout au long du projet.

Ce que 2020 Nous a Appris en Management des Risques

Le management des risques implique de l’anticipation. Son objectif est de guider les entreprises dans la réduction, l’évitement voir l’anticipation des impacts négatifs créés par tout événement connu. Également, cela permet d’améliorer les opportunités avec des répercussions positives.

Pourquoi commencer maintenant ?

La pandémie du COVID-19 a eu des répercussions diverses sur le monde entier, dont certaines auxquelles nous ne nous serions jamais attendues. Dans le monde professionnel, les entreprises ont été différemment touchées et n’ont pas toutes réagi de la même manière. Certaines n’ont pas été en mesure de produire parce que les matières premières ne pouvaient pas leur être livrées alors que leurs concurrents, eux, avaient suffisamment de stock pour compenser les retards de livraison. D’autres ont manqué de cashflow pour survivre à une longue période sans revenu tandis que leurs voisins avaient suffisamment d’économies pour vivre plus sereinement cette période difficile.

Ce sont dans ces situations que nous avons pu distinguer plus clairement les entreprises qui portaient déjà une attention toute particulière au management des risques avant cette crise sanitaire. C’est face aux nouvelles difficultés que sciemment ou non, nous tenterons de mieux anticiper, de prévoir l’imprévisible et de se protéger contre les aléas de tout type. L’astuce maintenant sera de le faire avec le niveau de structure requis par votre entreprise, votre département ou votre projet.

Chez MI-GSO | PCUBED, notre expérience montre que le pilotage par les risques et opportunités est essentiel au succès. Cela commence par déterminer une stratégie organisationnelle, puis le chef de projet et son équipe peuvent définir leur processus de management des risques et impliquer une équipe d’experts pour la gérer.

Ecoutez aussi en Anglais : Risk Assessment and Management Podcast.

Une bonne stratégie de management des risques vous aide à regarder vers l’avenir, à capturer les opportunités qui se présentent à vous et à déployer les efforts adéquates sur les menaces.

Dans notre prochain article, nous examinerons les 5 éléments indispensables à la mise en place d’un management des risques d’un projet dans votre organisation.

Cette série d’article a été rédigée par les personnes suivantes : Marie BELGODERE, Jérémie CLAUSTRE, Capucine COMTE, Alioune DIALLO, Emmanuel LATGE, Jessy MIGNOT, Ingrid NGOBAY, Pierre PETILLON, Louann SUGDEN, Chris WAMAL.